BEQUIA 9 au 20 mars 2013

Bequia

merveilleuse petite île préservée du tourisme de masse

Située tout en haut des îles Grenadines, près de St-Vincent, Bequia (prononcer Bécoué) a conservé le caractère authentique des Antilles.  Ici, pas de méga hôtel, pas de supermarché, pas de centre commercial aux allures américaines.   Un vrai petit paradis pour amateurs de tranquillité et d’exotisme.  Plusieurs petits restaurants longent la baie. Nous trouvons de très bonnes tables à des prix très raisonnables.

Nous ne visiterons pas l’île cette fois, car nous y reviendrons.  Nous passons notre temps à flaner, à profiter de la douceur des Antilles, à nous délecter de la plage Elizabeth, de belles marches sur la promenade au bord de l’eau, de baignades.  La farniente. Le mouillage est très confortable, pas roulant du tout, ce qui nous repose à souhait après le séjour à la Barbade.

Au bout d’une douzaine de jours, nous reprenons la navigation pour remonter jusqu’aux îles du Nord des Caraïbes, particulièrement St-Martin, avant de nous lancer dans notre expédition vers New York, où nous irons passer l’été 2013 près du fils de Jean-Paul, Alexandre et sa petite famille.

1 Arrivée à Bequia 9 mars

Arrivée à Bequia 9 mars

2 Approche du mouillage où nous nous amarrons à une bouée

Approche du mouillage où nous nous amarrons à une bouée

Premier coucher de soleil à Bequia

Premier coucher de soleil à Bequia

Les formalités au poste des Douanes et Immigration

Nous allons remplir les formalités au poste des Douanes et Immigration

Le mouillage

Le mouillage

L'église du village

L’église du village

La promenade sur la mer

La promenade sur la mer

Alexander au mouillage (au milieu)

Alexander au mouillage (au milieu)

Hôtel abandonné, ayant appartenu à un criminel qui s'est fait attrapé en Italie

Hôtel abandonné, ayant appartenu à un criminel qui y blanchissait de l’argent et qui s’est fait arrêté en Italie.  Il est mis en vente par le gouvernement au coût de 30 millions de dollars!  (pour le bord de mer très certainement, car tout est en ruine ou presque)

Autre point de vue de l'hôtel abandonné

Autre point de vue de l’hôtel abandonné.  Plusieurs habitants «squattent» les bâtiments, en attendant qu’un acheteur soit intéressé à récupérer ce lieu incroyable, avec une étendue sur le rivage très intéressante!

Autre point de vue

Autre point de vue.  Beaucoup de travail à faire mais beaucoup de potentiel.  En fait, il y a de bonnes chances que le futru acquéreur jette tout par terre et recommence à zéro en construisant un gros hôtel, ce qui serait dommage.

Le mouillage vu du bateau.  Le village de Port Elizabeth

Le mouillage vu du bateau. Le village de Port Elizabeth

De jolies maisons jonchées sur le versant de la colline

De jolies maisons jonchées sur le versant de la colline

La nuit s'installe doucement derrière le magnifique rideau rouge sang dépeint par le soleil couchant

La nuit s’installe doucement derrière le magnifique rideau rouge sang dépeint par le soleil couchant

La voile fait partie de la culture de l'île.

La voile fait partie de la culture de l’île.

Notre installation contre le soleil trop invasif

Notre installation contre le soleil trop invasif

Un bain de mer par cette grande chaleur rafraichit maman et sa petite fille.

Un bain de mer par cette grande chaleur rafraichit maman et sa petite fille.

Port Elizabeth, sympatique petit village préservé du développement touristique et élevé à travers la nature

Port Elizabeth, sympatique petit village préservé du développement touristique et élevé à travers la nature

 La petite baie

La petite baie

Étalage coloré

Étalage coloré

Petits voiliers à vendre

Petits voiliers à vendre

Un bel étalage de fruits Miam, ils sont si bons aux Antilles!

Un bel étalage de fruits.  Miam, ils sont si délicieux aux Antilles!

Vieille maison en fond de commerce

Vieille maison en fond de commerce

Le marché

Le marché

Le ferry vers St-Vincent.  On y embarque comme dans un de ces bateaux qui ont accosté en Normandie durant la deuxième guerre mondiale

Le ferry vers St-Vincent. On y embarque comme dans un de ces bateaux qui ont accosté en Normandie durant la deuxième guerre mondiale

 Des travailleurs en pleine action pour embellir la place principale.

Des travailleurs en pleine action pour embellir la place principale.

Autre point de vue intéressant de la baie

Autre point de vue intéressant de la baie

Autre point de vue intéressant

Autre point de vue intéressant

Les cars qui attendent les touristes désirant visiter l'ïle

Les cars qui attendent les touristes désirant visiter l’ïle

 Petit lézard en cavale

Petit lézard en cavale

Jean-Paul sur la promenade du rivage

Jean-Paul sur la promenade du rivage

Alexander au «mooring»

Alexander au «mooring»

Line profite de l'eau

Line profite de l’eau

Jean-Paul sur la belle plage Élizabeth

Jean-Paul sur la belle plage Élizabeth

Trou dans le roc

Trou dans le roc

Line sous le rocher

Line sous le rocher

La plage

La plage

JP en conversation skype au bar.  Derrière, le mouillage où nous irons lors de notre prochaine visite à Bequia

JP en conversation skype au bar. Derrière, le mouillage où nous irons lors de notre prochaine visite à Bequia

Sympa ce petit bar.  Vue de l'intérieur

Sympa ce petit bar. Vue de l’intérieur

Jean-Paul

Jean-Paul

Line

Line

Un groupe de musicien  en répétition

Un groupe de musicien en répétition

Le bar la nuit à notre retour au bateau

Le bar la nuit à notre retour au bateau

Départ vers l'île de Dominique

Départ vers l’île de Dominique

Dernière vue sur Bequia

Dernière vue sur Bequia

Publicités
par voileaventure

BARBADE 1er février au 8 mars 2013

Barbade, notre première destination Antilles.

Nous avions prévu fêter notre traversée en arrivant,  

mais de tristes nouvelles de santé concernant deux de nos enfants,

jettent une ombre sur la joie d’avoir réalisé notre défi.

Préoccupés, hormis Bridgetown, nous ne visitons pas l’île tout de suite.

En fait, la fille de Line étant tirée d’affaire, et relativement en forme,

cette dernière garde le bateau au mouillage et visite l’ïle,

accompagnée de son amie Paule, atterrie pour couper en deux l’hiver québécois et relaxer.

Pendant ce temps, Jean-Paul va voir son fils à New York une dizaine de jours…

Bien que certains sites soient très jolis, la nature barbadienne n’ impressionne pas l’équipage d’Alexander.

Mais nous nous plaisons ici.  Nous apprécions la chaleur des Antilles,

et le fait de pouvoir rester tranquille un moment.

Nous rencontrons des gens sympas, qui viennent de traverser l’Atlantique eux aussi.

Également des résidents, très gentils, généreux et chaleureux.

La population est majoritairement noire à la Barbade.

Expérience intéressante de se retrouver soudain en position minoritaire!

Mais nous ne sentons pas de racisme envers les blancs.

Nous nous sentons en sécurité dans l’île.

Elle a trés bonne réputation à ce sujet,

ce qui n’est pas le cas de toutes les îles antillaises. 

 Nous prenons régulièrement les bus locaux sans problème.

Nous restons cinq semaines en tout au mouillage de Bridgetown, dans la baie  Carlisle.

Les derniers jours étant assez houleux, nous rêvons maintenant d’une baie plus calme, 

et décidons de partir vers Bequia, paradis des Antilles selon plusieurs amis «voileux».

Premier d'une série de couchers de soleil à la Barbade

Premier d’une série de couchers de soleil à la Barbade

2 Nos amis Alain et sonia, déjà à la Barbade deuis quelques jours, viennent nous souhaiter la bienvenue.

Nos amis Alain et Sonia, déjà à la Barbade depuis quelques jours, viennent nous souhaiter la bienvenue.

Indépendance Square, un lundi après-midi

Independance Square, la place principale de Bridgetown, un lundi après-midi

Parc de l'Indépendance, où nous mettons l'annexe

Parc de l’Indépendance, où nous mettons l’annexe quand nous allons à terre.

La marina dans la ville (elle donne sur Independance Square)

La marina, en plein coeur de la ville.  Peu fréquentée à cette époque de l’année.

 Un étalage de fruits et légumes comme on en trouve partout dans le Centre ville

Un étalage de fruits et légumes, comme on en trouve partout dans le Centre ville

Rue commerciale, Bridgetown

Rue commerciale, Bridgetown, capitale de La Barbade.

Fidèle au poste tous les jours, ce musicien crée une ambiance jazzy au Centre ville

Fidèle au poste tous les jours, ce musicien crée une ambiance jazzy au Centre ville

Un bel édifice du Centre ville

Un bel édifice du Centre ville, celui de la Mutual Life Insurance

Édifice en ruine, comme on en trouve pas mal à la Barbade.  Dommage, car souvent ce sont de belles bâtisses.

Édifice en ruine, phénomène fréquent à la Barbade. Dommage, car souvent ce sont de belles bâtisses.

Place touristique du bateau pirate Jolly Roger's au bout de la promenade

Place touristique du bateau pirate Jolly Roger’s au bout de la promenade

14 Coin des artistes.  Pour 25$ US vous pouvez acheter une oeuvre d'art.

Coin des artistes. Pour 25$ US vous pouvez acheter une oeuvre d’art!

15 La promenade du Centre ville et la sortie de la marina, lors d'une journée nuageuse

La promenade du Centre ville et la sortie de la marina, lors d’une journée très nuageuse

16 Le pont menant au Centre ville

Le pont menant au Centre ville

Lever de soleil sur la Barbade

Lever de soleil sur la Barbade

Stéphane, Nathalie et leurs enfants Emma (à l'avant), Innès et Hugo du cata HUMANES

Stéphane, Nathalie et leurs enfants Emma (à l’avant), Innès et Hugo du cata HUMANES, juste avant leur départ pour la Martinique

Drôle de ciel

Étrange ciel!

Grands voiliers et bateaux moteurs de croisières, comme il en arrive et part tous les jours à Bridgetown

Grands voiliers et bateaux moteurs de croisières, comme il en arrive et part tous les jours à Bridgetown

Un autre magnifique coucher de soleil.

Un autre magnifique coucher de soleil.

Bateau bar

Bateau bar

Bridgetown au loin 2

Bridgetown au loin

Jean-Paul en train de parler à son fils, qu'il ira retrouver à New York pour une visite de quelques jours.

Jean-Paul en train de parler à son fils, qu’il ira retrouver à New York pour une visite de quelques jours.

Le mouillage dans la baie Carlisle, à la tombée du jour.

Le mouillage dans la baie Carlisle, à la tombée du jour.

Un de plus!  Tout aussi merveilleux les uns que les autres!

Un de plus! Tout aussi merveilleux les uns que les autres!

Merveilleux!

Merveilleuse nature!

Un de plus!...

Encore!…

Bateau pirate toutes voiles dehors

Bateau pirate toutes voiles dehors

Le Bateau pirate au départ d'une excursion

Le Bateau pirate au départ d’une excursion

Petit village de la campagne Barbadienne

Petit village de la campagne Barbadienne

Cannes à sucre

Cannes à sucre

Champs de canne à sucre. Il reste encore de beaux espaces verts à la Barbade malgré la surpopulation.

Champs de canne à sucre. Il reste encore de beaux espaces verts à la Barbade malgré la surpopulation.

chemin du retour de l'Aéroport, par le côté campagne

Chemin du retour de l’aéroport, côté campagne

Magnifique arc-en-ciel sur Bridgetown, 15 février

Magnifique arc-en-ciel sur Bridgetown, 15 février

Lever de soleil sur Bridgetown et le mouillage

Lever de soleil sur Bridgetown et le mouillage

Sauvetage en mer, de passagers d'un seadoo

Sauvetage en mer. Des passagères d’un seadoo en panne.

Coucher de lune, 26 février

Coucher de lune, 26 février

Paule dans le parc Independance Square, en attendant nos amis

Paule dans le parc Independance Square, en attendant nos amis

Line à contre-jour ,  avec en arrière plan le Centre ville de Bridgetown avec son Centre historique.

Line à contre-jour , avec en arrière plan le Centre ville de Bridgetown avec son Centre historique.

Petite séance photo avant la visite de la Barbade.

Petite séance photo avant la visite de la Barbade.

Comme on le voit parfois à la Barbade.

Comme on le voit parfois à la Barbade.

Premier arrêt, Bottom Bay Beach

Premier arrêt, Bottom Bay Beach

Paule et -Line devant la plage

Paule et Line devant la plage

Paule au retour de sa «trempette»

Paule au retour de sa «trempette»

Line et l'escalier

Line et l’escalier

Vue de la côte est

Vue de la côte est

Le phare de l'est

Le phare de l’est

Paule et notre ami Cyril

Paule et notre ami Cyril

église St-John

Église St-John

Surprenant de trouver un si bel orgue dans cette vieille église!  Line aimerait bien l'essayer!

Surprenant de trouver un si bel orgue dans cette vieille église! Line aimerait bien entamer Toccate et Fugue de Bach!

 La tombe d'un descendant de la lignée impériale du dernier empereur chrétien de Grèce

La tombe d’un descendant de la lignée impériale du dernier empereur chrétien de Grèce

43 Petit bourg sympa de la région Nord de l'île

Petit bourg sympa de la région Nord de l’île

 L'apéro relax au parc de la plage, avant le repas du midi

L’apéro relax au parc de la plage, avant le repas du midi

Face au parc de l'apéro

Face au parc de l’apéro

Pêcheur à l'harpon  étalant ses prises

Pêcheur au harpon étalant ses prises

Au Restaurant sympa où Cyril nous a emmené le midi (Line, Kwame, Cyril, Élizabeth et Amélia

Au restaurant sympa où Cyril nous a emmené le midi (Line, Kwame, Cyril, Élizabeth et Amélia

De bons musiciens, agrémentent notre déjeuner.

De bons musiciens, agrémentent notre déjeuner.

Le site extraordinaire du resto

Le site extraordinaire du resto.  Étonnant!… car celui-ci est situé au milieu d’un bidonville!

Le fruit à pain

Le fruit à pain

 Le site de Animal …Cave

Le site de Animal …Cave

Marina privée de Port St-Charles

Marina privée de Port St-Charles

construction d'une nouvelle marina qui elle sera publique à proximité de l'autre.

Construction d’une nouvelle marina qui elle sera publique à proximité de l’autre.

Maison typique de la Barbade

Maison typique de la Barbade

Au retour de notre expédition, un coucher de soleil splendide

Au retour de notre expédition, un coucher de soleil splendide

Bateau pirate au coucher de soleil

Bateau pirate au coucher de soleil

Le bateau pirate et notre annexe, telle que rangée tous les soirs sur le bateau

Le bateau pirate et notre annexe, telle que rangée tous les soirs sur le bateau

Jean-Paul cherchant les papiers pour remplir les formalités de départ.

Jean-Paul cherchant les papiers pour remplir les formalités de départ.

Jean-Paul au départ de la Barbade vers Bequia, aux alentours de 20h

Jean-Paul au départ de la Barbade,  aux alentours de 20h  Destination Bequia (prononcer bécoué) . Nous partons de nuit pour arriver le matin.

 

Lien complémentaire sur la Barbade:    http://fr.wikipedia.org/wiki/Barbade 

par voileaventure

C’EST FAIT! NOUS AVONS TRAVERSÉ À DEUX! janvier 2013

17 janvier Dernier regard sur Mindelo, Cap Vert, au petit matin du départ

17 JANVIER, 8h15  AM     Dernier regard sur Mindelo, Cap Vert, au petit matin du départ

17 janvier Nous filons, tranquilles, vers notre destination

17 JANVIER    Nous voguons, tranquilles, vers notre destination

18 janvier. Nous voulons déborder la grande voile très loin, alors pour assurer la bôme, Jean-Paul va passer un bout jusqu'à l'avant du bateau.

18 janvier. Nous débordons  la grande voile très en avant.  Par vent arrière, et quand on a des vagues de travers, qui font gîter le bateau d’un bord sur l’autre, nous mettons une retenue de bôme, pour éviter un empannage intempestif. Sous la surveillance attentive de Line, Jean-Paul va passer un bout jusqu’à l’avant du bateau, pour fixer la bôme et l’empêcher de revenir en arrière et de passer de l’autre bord.

4 18 janvier Bien attaché, il revient vers l'arrière du bateau.  OUPS!  L'ourlet de la trinquette est à refaire.   Il faura y voir en arrivant aux Antilles

18 JANVIER     Bien attaché, JP revient vers l’arrière du bateau. OUPS! La bordure inférieure de la trinquette est abimée!   Il faudra la refaire ainsi que la bande anti-UV

20 janvier

20 janvier  Coucher de soleil sur la voile débordée à babord.

23 janvier 7ième jour Lever de soleil

23 janvier 7ième jour Lever de soleil

Trente minutes plus tard

Trente minutes plus tard

 Le repos du guerrier

Le repos du guerrier.  Cette couchette constituait  par moment, le seul refuge confortable  contre les secousses des vagues de travers!  Collés l’un contre l’autre, ainsi bien callés, nos corps ne roulaient plus sans arrêt.

26 janvier

26 JANVIER     Première tentative pour capter la lune!  Hum!  Pas évident en bateau, quand ça bouge tout le temps!

La grande voile débordée, à l'aube du 11 ième jour , 27 janvier.

À l’aube du 11 ième jour , 27 janvier.  À part une seule journée, nous sommes toujours en voile débordée sur babord.

12ième jour (28 janvier). Coucher de soleil sous la Grande voile débordée à tribord, le vent a tourné un peu du sud est

12ième jour (28 janvier). Coucher de soleil sous la Grande voile débordée à tribord, le vent a tourné un peu au sud est

13 ième jour (30 janvier) Lever de soleil

13 ième jour (30 janvier) Lever de soleil.  À part nous, la grande voile débordée, les couchers et levers de soleil, pas grand chose à photographier sur la mer.   Celle-ci est très désordonnée avec des vagues croisées:  pas de dauphin, pas de baleine, pas de bateau, rien!  Une vraie retraite fermée à deux!

13 ième jour, Jean-Paul, bien attaché, redéborde la Grande voiel vers babord

13 ième jour, Jean-Paul, bien attaché, redéborde la Grande voile vers babord.  WOW!  Ça gite pas mal!

14 ième jour (30 janvier) Deuxième tentative pour capter la lune!

14 ième jour (30 janvier) Deuxième tentative pour capter la lune!

!5ième jour Lever du soleil

15ième jour Lever du soleil

15ième jour Lever de soleil.  Nous pouvons voir la hauteur des vagues

15ième jour Lever de soleil. Nous pouvons voir la hauteur des vagues.  La météo n’était pas aussi idéale que prévue.   Nous avons par moments un mur derrière ou devant nous, des vagues jusqu’à plus de 4 mètres!  Au moins en compensation, le bateau avance vite, jusqu’à 8,3 noeuds, par 25 noeuds de vent, et seulement avec la grande voile!

17 Le bateau gite, les vagues sont grosses

Les vagues sont grosses, le bateau gîte. Difficile sur une photo de donner une idée de l’ampleur réelle des vagues!

Le capitaine surveille les alentours

Le capitaine surveille les alentours, dernière soirée de navigation, 31 JANVIER.

19   1er février, 5h17

1er février, 5h17 am. Enfin arrivés à la Barbade! Nous sommes heureux d’avoir réalisé un de nos rêves! Nous mouillons prudemment de nuit assez loin de la rive. Nous ne sommes pas si fatigués finalement!  Tout de même, un peu de repos au calme est bienvenu.

Le mouillage devant la ville de Bridgetown à la Barbade

Le mouillage devant la ville de Bridgetown à la Barbade, notre île d’arrivée aux Antilles.  Elle est positionnée environ 60 milles avant l’arc des Petites Antilles.

par voileaventure

TOUT JUSTE AVANT LA TRANSAT

ÇA Y EST C’EST PARTI!

JEUDI 17 JANVIER 2013, 8H AM.  Nous quittons le Cap Vert,  où nous avons passé la période des fêtes de fin d’année 2012.   Fins prêts depuis un moment pour le grand départ, nous attendions patiemment  depuis quelques jours une bonne fenêtre météo pour traverser l’Atlantique vers les Antilles.  Jusque là, des dépressions au Nord amenaient soit de grosses houles de 5 à 6 mètres ou encore pas trop de vent, donc comme nous ne sommes pas pressés, aussi bien attendre et partir pour avoir la meilleure fenêtre météo.

Aujourd’hui ça y est!  Le vent est là, 15-20 noeuds, de la houle de 1 à 2 mètres pas plus, idéal pour un départ à la fois pas trop brassant et efficace.  Il faut dire que ça nous prend un peu de vent avec Alexander qui fait 20 tonnes!  Ça ne se bouge pas avec un petit souffle un bateau de ce poids!  Quand ça démarre par contre, ça avance bien, jusqu’à plus de 8 noeuds!  L’idéal, nous l’avons constaté, est 20-25 noeuds, dans les trois quart arrière. En voilier, nous sommes liés par les contraintes à la fois techniques et météorologiques.  La technique semble aller très bien: tout est fonctionnel, nous avons installé notre téléphone satellite Iridium, qui nous garde toujours reliés à la terre, même en plein milieu d’océan. Le nouvel AIS (détecteur de navire) est opérationnel.  Nous nous souhaitons des conditions  météo parfaites, mais bon, nous ferons avec ce qui vient.

C’est avec beaucoup de fierté et d’enthousiasme que nous commençons l’année 2013 en réalisant notre rêve de cette traversée en couple qui sera , nous l’espérons, une expérience merveilleuse, riche de réflexions et d’apprentissages à la fois personnels et en tant que marins. Deux à trois semaines de navigation à deux, avec pour seuls compagnons, l’océan à perte de vue, quelques dauphins et baleines peut-être…

Avant de partir, nous partageons avec vous encore quelques photos prises au Cap Vert sur l’île de Sao Vicente, à Mindelo ou à bord.  Nous vous reviendrons de l’autre côté, en pleine forme, pour la suite de nos aventures.

Que cette année soit pour vous tous et toutes remplie de découvertes, de belles rencontres et de toutes les possibilités de réaliser vos rêves, puisque le paradis, ce n’est pas à la fin de nos jours, mais plutôt quand on sait aller au bout de nos rêves, tout en sachant apprécier au quotidien,les petites choses simples de la vie : un regard amoureux, le sourire d’un enfant, les petits gestes d’attention, le support d’un(e) ami(e), une belle fleur, une caresse, l’odeur de la terre, une vague intempestive et même les pleurs (éh oui!) qui nous donnent une occasion de grandir, en résumé, tout ce qui nous fait partie de la vie et nous fait sentir vivants.

Grosse bise à tout le monde,

On vous aime,

Line et Jean-Paul

Une soirée musique imprivisée dans le petit bar du coin

12 janvier 2012, 17h00.  Une fin d’après-midi musique improvisée, dans le petit bar du coin

Line s'est mise de la partie sur invitation pour jouer de la caisse, à défaut de djembe. Le chanteur à gauche debout, est un chanteur professionnel qui se prête généreusement au jeu

Sur invitation, Line s’est mise de la partie  pour jouer de la caisse, à défaut de djembe. Le chanteur à gauche debout, Capa, est un chanteur professionnel.  Quelle voix!!!…  Soudain, plus personne ne parle!  Tout le monde écoute!

Qu'il est mignon le petit mousse Titouan!

Qu’il est mignon le petit mousse Titouan! 2 ans et demi, en le voyant Line pense à son petit Noah!

Le petit mousse et sa famille

Le petit mousse et ses parents, Patrick et Sonia

L'aube sur le Cap Ver

L’aube sur le Cap Vert, 13 janvier 2013

Naviguer sur un sipetit voilier en plein océan!? Capucine le fait... et seule en plus!!!

Naviguer sur un si petit voilier (4, 5m)  en plein océan!? Capucine le fait… et seule en plus!!!

Chantal et Christophe (commandant de cargo à la retraite..

Chantal et Christophe (commandant de cargo à la retraite… no limite, confirmé par Chantal) jour du grand départ.

Bonne transat!

Bonne transat Sercul!

Une rue typique de Mindelo

Une rue typique de Mindelo

Petite place tranquille

Petite place tranquille

Un autre petit parc

Un autre petit parc

On fait les dernières provision de frais pour le grand départ.

On fait les dernières provisions pour le grand départ.

Les fruits et légumes sont souvent plus frais et moins chers dans la rue

Les fruits et légumes sont souvent plus frais et moins chers dans la rue

Pavage d'une rue commerciale.

Pavage d’une rue commerciale.

Détail du pavage.  On y ajoute des dessins géométriques.

Détail du pavage. On y ajoute des dessins géométriques.

15 décembre, 17h.  Alexander au fuel, avant le départ

15 décembre, 17h. Alexander au fuel, avant le départ

 Au revoir! À bientôt de l'autre côté de l'Atlantique!.jp

JEUDI 17 JANVIER, 8H AM  Au revoir! À bientôt de l’autre côté de l’Atlantique!

par voileaventure

LE CAP VERT: première partie: NAVIGATION ET ÎLE DE SAO VICENTE décembre 2012

Traversée Canaries-Cap Vert

Les deux premiers jours, pas de vent, au moteur. Ensuite deux jours à 30-32 noeuds, des rafales jusqu’à 40, des vagues de 4 mètres, croisées, courtes comme on les rencontre en Méditerranée. Nous étions brassés comme dans un shaker.  Quelques déferlantes venaient éclater régulièrement dans le cockpit. Balancé comme un bouchon de liège dans une soupe bouillonnante, le bateau avançait tout de même sous voiles à plus de 8 nœuds ! Cela compensait l’inconfort. Après, le vent disparaît, encore presqu’une journée au moteur.  Nous avons hâte d’arriver au Cap Vert pour Noël!

ARRIVÉE AU MOUILLAGE DE MINDELO MERCREDI 19 DÉCEMBRE, À 9H30.  Le parcours aurait duré 5 jours,  si nous n’avions pas dû ralentir pour arriver au port de jour, tel que  recommandé, à cause des épaves disséminées ici et là dans la baie et des bateaux pas toujours éclairés.

Magnifique coucher de soleil le premier soir de la Traversée Canaries-Cap Vert.

Magnifique coucher de soleil le premier soir de la Traversée Canaries-Cap Vert.

Troisième soir de la traversée.  Le ciel semble embrasé!

Troisième soir de la traversée. Le ciel semble embrasé!

Lever de soleil le quatrième jour

Lever de soleil le quatrième jour

Enfin nous approchons du Cap Vert!  La traversée s'est bien passée

Enfin nous approchons du Cap Vert! La traversée s’est bien passée

Nous sommes un peu fatigués, et bien heureux d'arriver..

Nous sommes un peu fatigués, et bien heureux d’arriver.

Île de Sao Vicente

Infos Wikipédia: Sao Vicente

Baie de Midelo, le grand caillou à cpntourner vers la droite en provenance du Nord

Baie de Midelo, le grand caillou à contourner vers la droite en provenance du Nord
Le mouillage à MIndelo.  Assez venté (souvent 30 noeuds de vent) mais à l'endroit où nous sommes, curieusement nous avons moins de houle!

Le mouillage à MIndelo. Assez venté (souvent 30 noeuds de vent) mais à l’endroit où nous sommes, curieusement nous avons moins de houle!

20 décembre, nous allons explorer l'île de Sao Vicente

20 décembre, nous allons explorer l’île de Sao Vicente

Notre groupe dans l'aluguer, le meilleur moyen de visiter l'île à peu de frais et de façon sécuritaire

Notre groupe dans l’aluguer, le meilleur moyen de visiter l’île à peu de frais et de façon sécuritaire

Ascensionn de la plus haute montagne de l'île, Monte Verde

Ascension de la plus haute montagne de l’île, Monte Verde

Quel courage, de s'entraîner en courant sur la montagne Verte!  Peut-être un de ces coureurs olympiques carperviens!

Quel courage, de s’entraîner en courant sur la montagne Verte! Peut-être un de ces coureurs olympiques carperviens!

Mindelo au loin.

Mindelo au loin.

Une partie du groupe, décide de terminer à pied le parcours vers le sommet de la montagne verte.

Une partie du groupe, décide de terminer à pied le parcours vers le sommet de la montagne verte.

JP devant les installations pour les communications

JP devant les installations de télécommunications

Elles sont bien gardées dis donc ces tours!  L'armée est présente ici pour assurer la sécurité de ce point stratégique de l'île

Elles sont bien gardées ces tours! L’armée est présente ici pour assurer la sécurité de ce point stratégique de l’île

 La baie de Mindelo, vue du sommet. Au loin, l'île de Santo Antäo, que nous visiterons trois jours plus tard

La baie de Mindelo, vue du sommet. Au loin, l’île de Santo Antäo, que nous visiterons trois jours plus tard

La plage au petit village de Baia des Gatas (Marie-France elle est pour toi celle-là!)

La plage au petit village de Baia des Gatas L'eau est bonne à 24,25 degrés Celcius!

L’eau est bonne à 24,25 degrés Celcius!
Village de Baia del Gatas Partager un bon repas ensemble, ça revigore!.

Village de Baia del Gatas Partager un bon repas ensemble, ça revigore!

Quinze heures, l'arrivée des pêcheurs au village

Quinze heures, l’arrivée des pêcheurs au village

Affalage de la voile latine

Affalage de la voile latine

D'autres arrivent (encore pour peindre celle-là, Marie France!)

D’autres arrivent (pour peindre celle-là, Marie France!)

L'entraide est vitale dans ce métier de pêcheur!

L’entraide est vitale dans ce métier de pêcheur!

Repos bien mérité des barques et des hommes.

Repos bien mérité des barques et des hommes.

Pour nous rappeler que nous sommes sur des îles volcaniques.

Pour nous rappeler que nous sommes sur des îles volcaniques.

32 Line et Jean-Paul avec en arrière plan l'île de Santa Luzia

Line et Jean-Paul avec en arrière plan l’île de Santa Luzia

De bonnes vagues déferlent côté Nord de l'île!

De bonnes vagues déferlent côté Nord de l’île!

Histoire de ne pas oublier que nous sommes sur une île volcanique!

Histoire de ne pas oublier que nous sommes sur une île volcanique!

Vallée des légumes:  Les magnifiques jardins du monsieur qui nous a donné ses légumes! Ils n'ont rien ils donnent tout ces capverdiens!.

Vallée des légumes: Les magnifiques jardins du monsieur qui nous a donné ses légumes! Ils n’ont rien ils donnent tout ces capverdiens!.

Non, elle n'est pas en train de manger l'oignon!  Line les bras chargés de laitue, petits oignons, coriandre, persil, menthe que le fermier lui donnera généreusement!

Non, elle n’est pas en train de manger l’oignon! Line les bras chargés de laitue, petits oignons, coriandre, persil, menthe que le fermier lui donnera généreusement!

sur le chemin du retour, autre vue des crètes volcaniques

Sur le chemin du retour, autre vue des crètes volcaniques

Alexander au mouillage, Mindelo, Cap Vert, 20 décembre 2012

Alexander au mouillage, Mindelo, Cap Vert, 20 décembre 2012

Vue sur Mindelo et la marina. À l'avant plan un des nombreux bateaux échoués dans la baie.  Plusieurs ont été retirés pour favoriser le traffic

Vue sur Mindelo et la marina. Au centre, un des nombreux bateaux échoués dans la baie. Plusieurs ont été retirés pour favoriser le traffic

Tout le monde remonte dans l'aluguer, pour le retour

Tout le monde remonte dans l’aluguer, après une journée bien remplie.

https://voileaventure.files.wordpress.com/2013/01/33-jp-en-pleine-conversation-avec-un-autre-franc3a7ais-sur-le-chemin-du-retour

JP en pleine conversation avec un compagnon d’excursion sur le chemin du retour

par voileaventure

LE CAP VERT deuxième partie: ÎLE DE SANTO ANTAO 23 décembre 2012

Nous prenons le ferry pour aller sur Santo Antao

Nous prenons le ferry pour aller sur Santo Antao

Arrivée en ferry sur l'île de Santo Antao

Arrivée en ferry sur l’île de Santo Antao

JP tout sourire!.j

JP tout sourire!.

Versant aride de l'île

Région aride de l’île

42 Une route qu'on aura mis 8 ans à paver de cailloux.

Une route qu’on aura mis huit ans à paver de cailloux!

Notre aluguer et le groupe en excursion

Notre aluguer et le groupe en excursion

Porto Novo au loin, capitale de l'île

Porto Novo au loin, capitale de l’île

Lîle de Sao Vincente au loin

Lîle de Sao Vincente en arrière plan

En remontant vers le Nord, les paysages verdissent

En remontant vers le Nord, les paysages sont de plus en plus verdoyants

On utilise encore l'âne comme moyen de transport, mais on est moderne au Cap Vert, on parle au cellulaire! C'est pas interdit en conduisant ?.

On utilise encore l’âne comme moyen de transport, mais on est moderne au Cap Vert, on parle au cellulaire! C’est pas interdit en conduisant ?

L'intérieur du cratère. Une belle randonnée de 3 heures à faire..

L’intérieur du cratère de Cova,  une belle randonnée de trois heures à faire..

Une belle forêt de pins vers le Nord

Forêt de pins vers le Nord

Magnifique paysage du Nord

Magnifique paysage du Nord

Femme au champs

Femme au champs

Line devant les cultures en gradin

Line devant les cultures en gradin

Des maisons à restaurer pour JP

Des maisons à restaurer pour JP

Les crètes de la vallée del Torre

Les crètes de la vallée del Torre

Valle del Torre, où a eu lieu juste avant notre arrivée au Cap Vert, un concert hommage posthume à Césaria Evora, une des plus grandes artistes du Cap Vert, connue internationnalement.

Valle del Torre, où a eu lieu juste avant notre arrivée, un concert hommage posthume à Césaria Evora, une des plus grandes artistes du Cap Vert, connue internationnalement.

La route serpente le long du littoral, Nord-Est de l'île

La route serpente le long du littoral, Nord-Est de l’île

Randonnée avec un couple d'amis, Dominique et Marie,  vers le petit village de

Randonnée avec un couple d’amis, Dominique et Marie, vers le petit village de Fontainhas

Le soleil réussit à s'infiltrer dans les profondes vallées

Le soleil réussit à s’infiltrer dans les profondes vallées

Belle récompense de nos efforts sous le soleil chaud!

Belle récompense de nos efforts sous le soleil ardent!

Le petit vllage de M, but de notre rando

Le petit vllage de Fontainhas, but de notre rando

quelle difficulté pour choisir une photo plutôt qu'une autre quand on a une succession de tels paysages!.

Quelle difficulté pour choisir une photo plutôt qu’une autre quand on a une succession de tels paysages!

Le casse-croûte, bienvenu après cette randonnée sous le soleil

Le casse-croûte, bienvenu après cette randonnée sous le soleil

Le magnifique  petit village, enfin nous y arrivons. Il se situe à la fin du entier carrossable

Le magnifique petit village, enfin nous y arrivons. Il se situe à la fin du sentier carrossable

Dans les ruelles étroites et escarpées, avec des escaliers construit sur une lame rocheuse avec des à pics vertigineux de chaque côté...j

Dans les ruelles étroites et escarpées, avec des escaliers construits sur une lame rocheuse avec des ravins vertigineux de chaque côté…

Le fond de la Valle del Torre

Le fond de la Valle del Torre

Encore cette vallée magnifique!

Encore cette vallée magnifique!

Ruines de l'ancienne synagoque du village juif Synagoque, transformée en hôpital pour les lépreux

Au village juif «Synagoque», ruines de l’ancienne synagoque, transformée plus tard en léproserie.

 Littoral sur le côté est en revenant sur Porto Novo

Littoral sur le côté est en revenant sur Porto Novo

Retour en annexe, après une journée bien remplie

Retour en annexe, après une journée bien remplie

par voileaventure

CAP VERT: troisième partie LA PÉRIODE DES FÊTES décembre 2012-janvier 2013

24 décembre, 21h30, Repas de Noël au restaurant Le Goût, MIndelo

24 décembre, 21h30, Repas de Noël au restaurant Le Goût, Mindelo.  AU MENU:  Bouchées à la viande et au poisson; 2 entrées: Langouste et crevettes en sauce; choix entre deux plats principaaux: espadon ou filet mignon; légumes bouillis, pommes de terre frites et salades; desserts à vous jeter par terre: glace spéciale du Cap Vert, mousse au chocolat et salade de fruits.  Ce repas a été un régal pour tous!  On donnerait bien au moins un 4 étoiles au chef!  Surprenant non!  Nous sommes en Afrique supposément!

À votre santé!  Nous commençons doucement!  Il faut dire que nous ne pouvons pas trop boire.  Nous devons toujours penser qu'il faut revenir en annexe à bord, et le bateau est mouillé assez loin!

À votre santé! Nous commençons doucement! Il faut dire que nous ne pouvons pas trop boire. Nous devons toujours penser qu’il faut revenir en annexe à bord, et le bateau est mouillé assez loin!

La langouste à l'ail

La langouste à l’ail.  Un délice!

 Le groupe de musiciens que nous avons engagés pour la soirée (musique capverdienne, de danse, de Noël etc.

Le groupe de musiciens que nous avons engagé pour la soirée (musique capverdienne, de danse, de Noël etc.

Le soir du 25 décembre, repas entre amis sur le Biwi

Le soir du 25 décembre, repas entre amis sur le Biwi, bateau de nos amis, Dominique et Marie

26 DÉCEMBRE.  Coucher de soleil sur le mouillage

26 DÉCEMBRE. Coucher de soleil sur le mouillage

Des amis-bateau au fuel, avant leur départ

Des amis-bateau au fuel, avant leur départ

Bonne nav Jean-Pierre, Roger et René

Bonne nav Jean-Pierre, Roger et René

Vue de Mindelo.

Vue de Mindelo.  Au centre,  la tour Belem et son amphithéâtre extérieur, où nous avons assisté à un concert de jazz avec les deux meilleurs guitaristes de tout le Cap Vert et un solo mémorable de Harnani Almada

Une crèche en plein centre de MIndelo

Une crèche en plein centre de Mindelo

Le palais rose.  Pas si mal logé les hauts-fonctionnaires!

Le palais rose. Pas si mal logés les hauts-fonctionnaires!

Qui a dit qu'on ne trouvait pas de légumes au Cap Vert? Le marché de Mindelo

Qui a dit qu’on ne trouvait pas de légumes au Cap Vert? Le marché de Mindelo

Alexander au mouillage

Alexander au mouillage

Alexander au mluillage, Mindelo, Cap Vert 28 décembre 2012

Alexander au mouillage, Mindelo, Cap Vert 28 décembre 2012

29 décembre

29 décembre

Soirée musique capverdienne au Clube Nautica, samedi 29 décembre

Soirée musique capverdienne au Clube Nautica, samedi 29 décembre

Les musiciens

Les musiciens

Veille du Jour de l'An. Un ferry Armas vient de percuter un cata sur son passage! Nous étions derrière, en train de revenir au bateau. Il a fallu faire attention et  dégager le passage!

Veille du Jour de l’An. Un ferry Armas vient de percuter un cata sur son passage! Nous étions derrière, en train de revenir au bateau. Il a fallu faire attention et dégager le passage!  On le voit ici en train de trainer le cata sur plus de 200 mètres. Il revient du mouillage qui se trouve à droite et pas du tout sur sa route!

Des locaux et des paisanciers, en train d'aider le capitaine du cata à se libérer de sa chaîne prise dans l'élice du ferry, pour éviter au plus vite que le bateau soit entraîné vers le fond!

Des locaux et des plaisanciers, en train d’aider le capitaine du cata à se libérer de sa chaîne prise dans l’hélice du ferry, pour éviter au plus vite que le bateau soit entraîné vers le fond!

Nous sommes de tout coeur avec le couple d'anglo américain, qui devront envoyer leur cata par bateau en Afrique du Sud, leur destination initiale, pour le faire réparer. Bonne année à eux, 2012 s'étant particulièrement mal terminé.

Nous sommes de tout coeur avec le couple d’anglo américain, qui devront envoyer leur cata par bateau en Afrique du Sud, leur destination initiale, pour le faire réparer. Bonne année 2013 à eux, 2012 s’étant particulièrement mal terminé.

La version officielle de l’accident est qu’un des moteurs du ferry a fait défaut.  Malgré tout, seulement quelques heures après, il est reparti pour sa destination! La panne devait être bien modeste! La proximité de la fin d’année jette un doute dans notre esprit, surtout qu’aucun avertissement (sirène) n’a été émis avant l’impact ! Ça ressemblait plus à une mauvaise manœuvre, mais ça… nous le disons du bout des lèvres étant donné notre manque d’expertise.  Le ferry a tout de même failli s’échouer ! L’ancre a été jetée en catastrophe pour stopper le bateau.

Réveillon du Jour de l'An à six sur notre bateau

Réveillon du Jour de l’An à six sur notre bateau: Christophe, Abdul, Thierry, Chantal, Line et Jean-Paul

Minuit! Feu d'artifice du Nouvel An à Mindelo. Le Nouvel An est davantage fêté que Noël au Cap Vert. Tout le monde débarque des autres îles à Mindelo. Un monde fou! Nous préférons rester à bord  c'est un peu trop hot à terre!  Nous finissons par nous endormir au son de la musique qui tournera toute la nuit jusqu'à 8 heures du matin.

Minuit! Feu d’artifice du Nouvel An à Mindelo. Le Nouvel An est la principale fête au Cap Vert. Tout le monde débarque des autres îles à Mindelo. Un monde fou! Nous préférons rester à bord c’est un peu trop« hot» à terre! Nous finissons par nous endormir au son de la musique qui tournera toute la nuit jusqu’à 8 heures du matin.

Nos amis Dominique et Marie du Biwi, viennent nous saluer avant leur départ pour la transat

Nos amis Dominique et Marie du Biwi, viennent nous saluer au départ pour leur transat

À contre-jour, Sercul, le voilier de Christophe et Chantal. Ils viennent tnous saluer avant leur départ pour l'île de San Nicolao. Nous nous reverrons dans quelques jours.

À contre-jour, Sercul, le voilier de Christophe et Chantal. Ils viennent nous saluer avant leur départ pour l’île de San Nicolao. Nous nous reverrons dans quelques jours.

Non! Ce n'est pas la lune, mais le soleil! Il y a tellement de particules de sable en suspension dans l'Air, nousarrivant de la côte africaine, que le mouillage de MIndelo ressemble à Londres avec son smog

Non! Ce n’est pas la lune, mais le soleil! Il y a tellement de particules de sable en suspension dans l’air, en provenance de la côte africaine, que le mouillage de Mindelo ressemble à Londres avec son smog!

De grands navires de croisière transatlantique s'arrêtent en escale à Mindelo.

De grands navires de croisière transatlantique s’arrêtent en escale à Mindelo.

Lever de soleil le 9 janvier. La brume de sable en suspension est moins épaisse.

Lever de soleil le 9 janvier. La brume de sable en suspension est moins épaisse.

Mercredi 9 janvier. Ce cargo passe tout près du bateau, tous les jours! Heureusement, il semble bien entretenu!

Mercredi 9 janvier. Ce cargo passe tout près du bateau, tous les jours! Heureusement, il semble bien entretenu!  Et le capitaine, un fameux navigateur.

par voileaventure

LA GOMERA 11-13 décembre 2012

0 Sur la route vers LA Gomera, on distingue à peine El Hierro au loin

Sur la route vers La Gomera, on distingue à peine l’île d’El Hierro au loin.  On ne la visitera pas, parce qu’aucun port ne peut nous accueillir à cause de la hauteur de la quille du bateau.

Vue des îles de Ténérife et de La Gomera (à dr.)

Vue des îles de Ténérife et de La Gomera (à dr.)

La Gomera , on arrive.

La Gomera , on arrive.

Nous approchons du but, le port de San Sebastian

Nous approchons du but.  Toujours ces cultures en gradin typiques des Canaries!  Sur des pentes aussi raides!

Quel bonheur d'arriver à L

Quel bonheur d’arriver à La Gomera!

Le petit monastère vous attend si vous voulez vous ressourcer.

Le petit monastère vous attend si vous voulez vous ressourcer.

 San Sebastian, la digue du port

San Sebastian, la digue du port

Entrée dans l'impressionnant site de la marina San Sebastian, très encombrée.  On commence par nous dire qu'ils n'ont pas de place pour nous.  Au rappel de notre réservation, ils font des pieds et des mins pour nous trouver une petite place!

Entrée dans l’impressionnant site de la marina San Sebastian, très encombrée. On commence par nous dire qu’ils n’ont pas de place pour nous. Au rappel de notre réservation, ils font des pieds et des mains pour nous trouver une petite place!

Deux pics se dressent en garde à vous,  dans un petit village

Deux pics se dressent en garde à vous, dans un petit village

Le village des deux pics sous la bruine

Le village des deux pics sous la bruine

Littoral côté Nord, avec le pic caractéristique de Teide de Ténérife au loin

Littoral côté Nord, avec le sommet caractéristique de Teide de Ténérife au loin

Vallée verdoyante.  Vue la pluie qu'on prend sur le nez c'est pas étonnant. Heureusement, il ne fait pas froid.

Vallée verdoyante. Vue la pluie qu’on prend sur le nez, c’est pas étonnant! Heureusement, il ne fait pas froid.

12 Un village bien placé sur la côte Nord Est, avec une vue au lointain sur Ténérife

Un village bien placé sur la côte Nord Est, avec une vue au lointain sur Ténérife

L'île est découpée de profondes vallées.

L’île est découpée de profondes vallées.

La route en serpentin

La route en serpentin

De belles routes.  Dommage que JP n'ait pas la Seven

Quelle route! Dommage que JP n’ait pas la Seven

JP a trouvé une petit maison à restaurer dans un site grandiose!

JP a trouvé une petite maison à restaurer dans un site grandiose!

La prière annuelle de JP devant le petit ermitage

La prière annuelle de JP devant le  petit ermitage

Le Mirador de Palmarejo, créé par César Manrique.  Bizarrement, il est fermé en cette période touristique achalandée!

Le Mirador de Palmarejo, créé par César Manrique. Bizarrement, il est fermé en cette période touristique achalandée!

Le Mirador, accroché à la paroi rocheuse.  Cette prise de vue nous donne une idée de la perspective des lieux!

Le Mirador, accroché à la paroi rocheuse. Cette prise de vue nous donne une idée de la perspective des lieux!

La vallée depuis le Mirador.

La vallée depuis le Mirador.

Line devant la vallée depuis le Mirador

Line devant la vallée

Nous osons aller plus loin  que le Mirador, et marcher quelques kilomètres, ce qui nous conduit sur un site nous donnant des points de vue très intéressants sur la Valle gran Rey

Nous osons aller plus loin que le Mirador, et marcher quelques kilomètres, ce qui nous conduit sur un site nous donnant des points de vue très intéressants sur la Valle gran Rey, au Sud de l’île.

Valle Gran Rey

Valle Gran Rey

Vue sur le fond de la vallée

Vue sur le fond de la vallée

Petit lac dans la vallée

Petit lac dans la vallée

Photo couleur (sic) de la végétation dans la partie brûlée cet été, parc national de Garajonay, 12 décembre

12 décembre 2012.  Photo couleur (sic) de la végétation dans la partie brûlée cet été, parc national de Garajonay, 

 

Heureusement, la majeure partie du parc a été épargnée

Heureusement, la majeure partie du parc a été épargnée

JP pense qu'il va falloir les remonter dans l'autre sens!

JP pense qu’il va falloir les remonter dans l’autre sens!

La petite route pavée de pierres, nous a invité à découvrir où elle menait...

La petite route pavée de pierres, nous a invité à découvrir où elle menait…

Un beau spécimen de squat de la mousse sur les arbres

Un beau spécimen de «squat» de la mousse sur les arbres

 Le pavage rocheux s'est vite transformé en piste, parfois limite pour notre petite voiture.  Mais nous rêvons de découvrir ce qu'il y a au bout!

Le pavage rocheux s’est vite transformé en piste, parfois limite pour notre petite voiture. Mais nous rêvons de découvrir ce qu’il y a au bout!

Le petit ruisseau qu'il faut suivre pour trouver ...un petit ermitage, en plein milieu d'une forêt magnifique.

Le petit ruisseau qu’il faut suivre pour trouver …un petit ermitage, en plein milieu d’une forêt magnifique.

L'ermitage.   Quel lieu paisible!

L’ermitage. Quel lieu paisible!

La source miraculeuse qui sort de l'arbre

La source miraculeuse qui sort de l’arbre!

Au retour de l'ermitage

Au retour de l’ermitage

Faut gagner son paradis!

Il faut bien gagner son paradis !

Jean-Paul s'élance pour attaquer la montée.

Jean-Paul s’élance pour attaquer la montée.

Coucher de soleil sur la goelette voisine, à l'entrée de la marina, après notre sprint pour visiter La Gomera.

Coucher de soleil sur la goelette voisine, à l’entrée de la marina, après notre sprint pour visiter La Gomera en une journée!

Soirée d'adieu aux îles Canaries, au magnifique hôtel-restaurant El Parador

Soirée d’adieu aux îles Canaries, au magnifique hôtel-restaurant El Parador

Petit jardin intérieur dans l'hôtel El Parador

Petit jardin intérieur dans l’hôtel El Parador

13 décembre.  Jp part photographier de jour les jardins du El Parador, le matin de notre départ.

13 décembre. Jp part photographier de jour les jardins du El Parador, le matin de notre départ.

 Une autre partie du jardin du El Parador

Une autre partie du jardin du El Parador

La marina San Sebastian de la Gomera, vue du site panoramique extraordinaire du El Parador.j

La marina San Sebastian de la Gomera, vue du site panoramique extraordinaire du El Parador.

Même en bateau il faut faire des créneaux pour accoster. Nous y sommes entré tout seuls, par contre pour partir, un marinero  du port nous a aidé à nous retourner en tirant l'avant du bateau avec une annexe.

Même en bateau il faut faire des créneaux pour accoster. Nous y sommes entrés tout seuls, par contre pour partir, un marinero du port nous a aidé à nous retourner en tirant l’avant du bateau avec une annexe.

13 décembre 2013. Dernier regard sur La Gomera, ce qui met fin à notre long séjour aux Canaries, depuis mi-novembre 2011.  Nous en garderons des souvenir

13 décembre 2013, 17 h.   Dernier regard sur La Gomera, ce qui met fin à notre long séjour aux Canaries, depuis mi-novembre 2011. Nous en garderons des souvenirs impérissables.  Nous entamons la traversée Canaries-Cap Vert, malgré une perturbation au Nord de l’Atlantique, qui nous amènera de bonnes houles croisés de 4 mètres pendant deux journées (sans danger quoique brassantes). Plusieurs amis nous attendent à Mindelo pour les fêtes de fin d’année et nous ne voulons pas manquer ce rendez-vous.

par voileaventure

LA PALMA fin mai, octobre 2012 (première partie)

ÎLE DE LA PALMA Première photo au levée du jour

ÎLE DE LA PALMA Première photo à l’arrivée au levée du jour

Arrivée à Puerto Tazacorte, île de LA PALMA 19 mai 2012

Arrivée à Puerto Tazacorte, île de LA PALMA 19 mai 2012, 9h00

2 La fameuse digue de Puerto Tazacorte

La fameuse digue de Puerto Tazacorte !  On s’explique bien pourquoi l’eau ne bouge absolument pas dans le port!

Santa Cruz de La Palma et ses bacons fleuris, typiques des Canaries, souvent recouverts d'une veranda, 21 mai

Santa Cruz de La Palma et ses bacons fleuris, typiques des Canaries, souvent recouverts d’une veranda, 21 mai

Beau plafond, typique des Canaries

Beau plafond, typique des Canaries

La rue menant à la Plaza de España,à droite, 21 mai

La rue menant à la Plaza de España,à droite, 21 mai

Petite place, dans une rue transversale de Santa Cruz

Petite place, dans une rue transversale de Santa Cruz

Marina de Santa Cruz, appartenant à Calero, propriétaire de la marina Calero à Lanzarote.  Le plan d'eau bouge tellement, qu'elle est pratiquement vide!

Marina de Santa Cruz, appartenant à Calero, propriétaire de la marina Calero à Lanzarote. Le plan d’eau bouge tellement, qu’elle est pratiquement vide!

Santa Cruz de La Palma

Santa Cruz de La Palma

La vue du cap de notre place à la marina.  Remarquez la sécheresse des plantes.  Plus trd, après la saison des pluies, le cap verdira joliment!

La vue du cap de notre place à la marina. Remarquez la sécheresse des plantes. Plus tard, après la saison des pluies, le cap verdira joliment!

Un portique original à Tazacorte.

Un portique original à Tazacorte.

Notre ami Anadi (en provenance du Québec pour une visite de quelques jours avec sa conjointe), regardant un homme fabriquant des cigares à Santa Cruz de La Palma, 23 octobre

Notre ami Anadi (en provenance du Québec pour une visite de quelques jours avec sa conjointe), regardant un homme fabriquant des cigares à Santa Cruz de La Palma, 23 octobre

La Caldeira de Taburiente

La Caldeira de Taburiente, 24 octobre 2012

La Caldeira de Taburiente 2

La Caldeira de Taburiente 2

Anadi, Line et Jean-Paul devant la Caldeira de Taburiante 24 octobre

Anadi, Line et Jean-Paul devant la Caldeira de Taburiante 24 octobre

Line traversant un espace réservé à l'érection de petits dolmens sacrés, dans la randonnée d'une heure et demie, côté sud de la Caldeira de Taburiente

Line traversant un espace réservé à l’érection de petits dolmens sacrés, dans la randonnée d’une heure et demie, côté sud de la Caldeira de Taburiente

Anadi et Deva Prem, en train de relaxer sur un des plus gros et vieux pins de la forêt de la Taburiente.

Anadi et Deva Prem, en train de relaxer sur un des plus gros et vieux pins de la forêt de la Caldeira de Taburiente.

Magnifique sentier, randonnée d'une heure et demi

Magnifique sentier, randonnée d’une heure et demie

Beau pic, vue de la randonnée

Beau pic, vue de la randonnée

Escarpement des parois à l'intérieur de la Caldeira de Taburiente, 25 octobre

Randonnée de six heures et demie à l’intérieur de la Caldeira de Taburiente.  Escarpement des parois , 25 octobre

 Le sentier est parfois un peu vertigineux!

Il ne faut pas trop avoir le vertige par endroit!

Line, en marche méditative

Line, en marche méditative!

Line en train de comptempler la spendeur du paysage uqi s'étale devant elle.

Line en train de comptempler la spendeur du paysage qui s’étale devant elle.

La petite chute des couleurs sur le parcours de la randonnée de 6h dans la Caldeira de Taburiente

La petite chute des couleurs sur le parcours de la randonnée de 6h dans la Caldeira de Taburiente

De l'eau, il n'en manque pas sur l'île de La Palma, contrairement aux autres îles!

De l’eau, il n’en manque pas sur l’île de La Palma, contrairement aux autres îles!

Canalisations

Canalisations

Un des merveilleux passages de cette randonnée mémorable de 6 heures et demi.

Un des merveilleux passages de cette randonnée mémorable de six heures et demie

La marina Tazacorte, 27 octobre

La marina Tazacorte, vue du premier Mirador en remontant vers le Nord-Ouest, 27 octobre

La ville de Los LLanos au loin, 27 octobre

La ville de Los LLanos au loin, 27 octobre

Ravin de la région ouest de l'île

Ravin de la région ouest de l’île

Le côté Nord de l'île, encore plus vert, parce que la pluie y tombe plus souvent, à cause des nuages accrochés par les sommets du cratère de Taburiente

Le côté Nord de l’île, encore plus vert, parce que la pluie y tombe plus souvent, à cause des nuages accrochés par les sommets du cratère de Taburiente

Les routes se déploient sur les parois des montagnes

Les routes se déploient sur les parois des montagnes

Place principale à San Andrès

Place principale à San Andrès

Ici se termine la première partie de notre visite de La Palma.  Nous reconduisons à l’aéroport nos amis du Québec qui poursuivront leur voyage sur l’île de La Gomera où ils ne resteront que trois jours à cause des pluies diluviennes.  De notre côté, nous repartons pour une semaine en France, ce qui nous permet d’éviter le déluge!  Nous avons toutefois réalisé que dans de telles situations, La Palma est isolée.  Tous les avions étaient annulés le jour de notre départ!  Mais coup de veine, le nôtre non!!!  Nous sommes partis de La Palma avec deux heures de retard, mais arrivés à temps sur l’île voisine, pour prendre notre avion Ténérife-Paris.

par voileaventure

LA PALMA novembre 2012 (deuxième partie)

À peine revenus de France, nous apprenons qu’il a tellement plu sur l’île de La Palma, qu’elle a été déclarée zone sinistrée pendant quelque temps!  Heureusement, les dégâts ont surtout été constatés de l’autre coté de l’île, à Santa Cruz, où le mouvement de l’eau était tel dans le port que quatre petits bateaux de pêcheurs ont coulé nous a-t-on rapporté!  À Puerto Tazacorte…Nickel!  Rien du tout!  Que le torrent qui s’est remis à vivre, continuant de trainer les masses d’eau qui se sont abatttues sur la Caldeira de Taburiente.

À notre retour de France en novembre, le cap est tout reverdi, suite aux pluies diluviennes

Le lendemain de notre arrivée à La Palma, le 14 novembre, nous constatons que le cap est tout reverdi, suite aux pluies diluviennes

La première activité que nous faisons dès notre retour, est la visite de l’Observatoire.  Enfin!  nous avons une place.  Il faut réserver plusieurs semaines d’avance.

Impressionnant ce téléscope! Un des plus gros au monde!

Impressionnant ce téléscope! Un des plus gros au monde!  

Magnifique coucher de soleil .

Magnifique coucher de soleil , vue de Los LLanos

Sur la route de Santa Cruz de La Palma, 21 novembre 2012

Sur la route de Santa Cruz de La Palma, 21 novembre 2012

Nous sommes au-dessus des nuages, sur la route de l'observatoire, lors de notre troisième tentative pour voir la Caldeira de Taburiente, de l'observatoire du Roque de Los Muchachos, 22 novembre

Nous sommes au-dessus des nuages, sur la route de l’observatoire, lors de notre troisième tentative pour voir la Caldeira de Taburiente, de l’observatoire du Roque de Los Muchachos, 22 novembre. 

Plusieurs télescopes sur le site de l'observatoire.

Plusieurs télescopes sur le site de l’observatoire.

Roque de Los Muchachos, au sommet du cratère

Roque de Los Muchachos, au sommet du cratère

Heureusement pour nous, cette fois il fait un temps splendide

Heureusement pour nous, cette fois il fait un temps splendide

Cascades de nuage.  Le pic du Teide au loin.

Cascades de nuage. Le pic du Teide au loin.

OUf! Vertigineux la vue de là-haut nous sommes à 2,426 mètres!

OUf! Vertigineux la vue de là-haut nous sommes à 2,426 mètres!

En route vers le plus haut mirador de l'île, au sommet du cratère

En route vers le plus haut mirador de l’île, au sommet du cratère

Line et Jean-Paul devant les cascades de nuage

Line et Jean-Paul devant les cascades de nuage

Vue de la Caldeira du mirador de Los Muchachos

Vue de la Caldeira du mirador Roque del Los Muchachos

42 Antennes de réception des ondes de l'espace

Antennes de réception des ondes de l’espace

 En descendant du Roque de Los Muchachos, le Teide au loin

En descendant du Roque de Los Muchachos, le Teide au loin

La côte Nord verdoyante de La Palma

La côte Nord verdoyante de La Palma

Paysage du Nord

Paysage du Nord

Beau détail de roche, sur la route vers la forêt de Los Tilos

Beau détail de roche, sur la route vers la forêt de Los Tilos

Ne trouvez-vous pas que le capitaine rajeunit? Les voyages forment la jeunesse.  Nous dirions plutôt qu'il redonne une jeunesse!

Ne trouvez-vous pas que le capitaine rajeunit? Les voyages forment la jeunesse. À notre âge, nous dirions plutôt qu’il nous redonne une jeunesse!

Jean-Paul dans la forêt de Los Tilos.  Magnifique végétation dûe aux pluies abondantes et au climat doux de la vallée.

Jean-Paul dans la forêt de Los Tilos. Magnifique végétation dûe aux pluies abondantes et au climat doux de la vallée.

De splendides fougères, particularité de cette forêt de Los Tilos

De splendides fougères, particularité de cette forêt de Los Tilos

Trouvez les chèvres sur la corniche en face de l'autre côté du torrent

Mais où sont les chèvres?

Le canyon du torrent

Le canyon du torrent

Le pont de Los Sauces.

Le pont de Los Sauces, au retour de la forêt de Los Tilos

Un des nombreux arc-en-ciel vus sur l'île.

Un des nombreux arc-en-ciel vus sur l’île.

La plage et le petit village de Puerto Tazacorte

La plage et le petit village de Puerto Tazacorte

Maison troglodite à l'entrée du village

Maison troglodyte à l’entrée du village

Autres maisons troglodites à même la paroi du cap dans le village

Autres maisons troglodytes à même la paroi du cap dans le village

Le village de Puerto de Tazacorte

Le village de Puerto de Tazacorte

Le début de notre marche au fond de la Caldeira, 2 décembre

Le début de notre marche au fond de la Caldeira, 2 décembre

Le début de notre marche au fond de la Caldeira, 2 décembre

Le début de notre marche au fond de la Caldeira, 2 décembre.

Dans la vie... y a des cactus!.

Dans la vie… y a des cactus!.

La petite place de la fontaine à Los LLanos

La petite place de la fontaine à Los LLanos

Le début de notre marche au fond de la Caldeira, 2 décembre

Le début de notre marche au fond de la Caldeira, 2 décembre

Satan Cruz de LA Palma, petit place fleurie, 4 décembre

Satan Cruz de LA Palma, petit place fleurie, 4 décembre

Santa Cruz , 4 décembre

Santa Cruz , 4 décembre

Place del Espana, Santa Cruz.  La mairie qui fait la fierté des habitants.

Place del Espana, Santa Cruz. À gauche, la mairie , fierté des habitants.

Jean-Paul devant le fameux bateau musée dans Santa Cruz

Jean-Paul devant le fameux bateau musée dans Santa Cruz

Un soir de sortie jazz  avec notre ami  Patrick à Los LLanos

Un soir de sortie jazz avec notre ami Patrick à Los LLanos

Visite du cratère de San Antonio

Visite du cratère de San Antonio

Le vieux phare d'El Faro

Le vieux phare d’El Faro

Paysage du Sud de l'île.

Paysage du Sud de l’île.

Le matin du 11 décembre, 7h, départ pour La Gomera. Dernière image de notre port d'attache pour les derniers 6 mois.

Le matin du 11 décembre, 7h, départ pour La Gomera. Dernière image de notre port d’attache pour les derniers six mois.

L'aube sur la pointe Sud de l'île de La Palma. Nous quittons l'île avec une pointe de nostalgie, laissant sur place de bons nouveaux amis.

L’aube sur la pointe Sud de l’île de La Palma. Nous quittons l’île avec une pointe de nostalgie, laissant sur place de bons nouveaux amis.

La Palma, côte Sud, lors de notre départ.

La Palma, côte Sud, lors de notre départ.

Dernier coup d'oeil sur La Palma, El Faro

Dernier coup d’oeil sur La Palma, El Faro

par voileaventure